Vente d'un appartement à Saint-Gilles : comment déterminer le nombre de ses pièces ?

Partager sur :

Tout le monde sait compter, mais rares sont ceux qui savent compter le nombre de pièces d’un bien immobilier. Il faut effectivement respecter certaines règles durant ce calcul à plus forte raison avant la vente d’un appartement à Saint-Gilles. Découvrez comment il faut procéder. 

Distinguer les pièces principales des pièces secondaires

La première chose à faire avant de compter le nombre de pièces à indiquer dans l’annonce de mise en vente est de distinguer les pièces principales des pièces secondaires. Les pièces principales, ou pièces à vivre, sont celles qui affichent une surface au sol de 9 m² au moins avec une hauteur sous plafond de 2,20 m au minimum. Toutes celles qui ne respectent pas ces dimensions sont des pièces secondaires. 

Compter le nombre de pièces sans se tromper

Le chiffre qui sert à préciser qu’il s’agit d’un 2-pièces, d’un 3-pièces, d’un 4-pièces… provient du comptage des pièces principales. Oui, seules les pièces à vivre sont considérées dans ce calcul tandis que les pièces secondaires sont laissées de côté.

Les pièces principales sont les chambres à coucher, le salon, la salle à manger et pour certaines habitations, la cuisine lorsqu’elle a les dimensions minimales requises. On les qualifie de pièces à vivre puisqu’elles sont les plus fréquentées par les occupants du logement. 

Les pièces secondaires, quant à elles, regroupent :

  • Les pièces qui ont une fonction spécifique : bibliothèque, bureau, salle de jeux, salle de sport… Elles ne sont occupées qu’occasionnellement et ne sont donc pas considérées comme des espaces à vivre. Elles doivent néanmoins être citées dans l’annonce, car elles font grimper la valeur de l’appartement. 
  • Les pièces non habitables telles que les toilettes, la salle de bains, la buanderie, le couloir, le hall d’entrée… Ce ne sont tout simplement pas des pièces à vivre à proprement parler.